La France Gaie et Lesbienne
Accueil du site > Actualités > Homophobie au P.S.G.

Homophobie au P.S.G.

date de redaction jeudi 11 novembre 2004


Après l’apparition de banderoles homophobes lors d’un match, le collectif contre l’homophobie estime que les dirigeants du P.S.G. doivent s’expliquer, et que les dirigeants de la Ligue de Football Professionnel doivent sévir.


communiqué Collectif contre l’homophobie - 9/11/2004

Le match de foot P.S.G.-O.M. du dimanche 7 novembre 2004 a été le théâtre d’un déchaînement homophobe sans précédent dans et autour du Parc des Princes.

Certains supporters du P.S.G. se sont lâchés contre 2 anciens joueurs parisiens évoluant désormais à l’O.M. en leur lançant des objets divers et en les abreuvant d’insultes à caractère homophobe.("Fiorèse tu simules aussi avec Déhu ?", "Déhu-Fiorèse : le mari est parti, la femme suit" ou encore "Fiorèse-Déhu, c’est Pink TV"...)

Sans oublier les 13 banderoles d’"accueil" au message clairement homophobe déployées dans les virages du stade

Nous interpellons les dirigeants du P.S.G. sur leur responsabilité car les textes en vigueur les rendent comptables du contenu des banderoles de leurs clubs de supporters. Jean-Pierre Larue, directeur de la sécurité du P.S.G., a indiqué "avoir pris le parti de ne pas faire retirer de force les banderoles, tant que çà reste dans certaines limites"(sic). Ces explications sont indignes et inacceptables car elles contribuent à banaliser l’homophobie dans le sport et la société !

Si Monsieur Francis Graille, Président du P.S.G. ne cautionne pas ces actes, il lui appartient désormais de s’expliquer et de présenter publiquement des excuses à tous ceux qui ont pu être offensé par ces injures.

Nous demandons à Monsieur Jacques Riolacci, Président de la Ligue de Football Professionnel, qui réunit son conseil de discipline le jeudi 11 novembre pour examiner cette affaire, de faire preuve de fermeté et de sévérité à l’égard des dirigeants et des supporters du P.S.G.

Rappelons pour mémoire que le P.S.G. s’est toujours illustré par le hooliganisme ainsi que par les dérapages racistes et fascistes de certains de ses supporters.(Cf. les banderoles racistes comportant des croix celtiques et gammées déployées dans la tribune Boulogne en 1995 pour saluer le départ de l’attaquant libérien George Weah vers le Milan AC).

Au même titre que le racisme et l’antisémitisme, l’homophobie doit être bannie du Parc des Princes et de tous les stades français !

Hussein Bourgi,
Le Président

Plus d'informations :

Nous avons saisi les dirigeants du PSG et de la Ligue de Football Professionnel de ces incidents et nous ne manquerons pas de vous tenir informé de leurs éventuelles réponses.

Nous encourageons toutes les associations LGBT (et notamment celles à caractère sportif) à faire de même.


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | Infos éditeur