La France Gaie et Lesbienne
Accueil du site > Actualités > Double peine pour une femme contaminée

Double peine pour une femme contaminée

date de redaction vendredi 5 novembre 2004


Après le suicide d’une jeune femme, l’association Femmes Positives tire la sonnette d’alarme sur la place accordée aux personnes contaminée sciemment.


communiqué Femmes Positives - 4 novembre 2004

En mai dernier, pour avoir contaminé sciemment et à leur insu deux de ses partenaires, un homme a été condamné par le Tribunal de Strasbourg. Il a fait appel. L’une de ses deux victimes s’est donné la mort, la veille du jugement qui devait être rendu le 2 novembre.

Selon l’avocat de la jeune femme, cette dernière « avait peur que la cour d’appel ne lui reconnaisse pas la qualité de victime et que le prévenu soit relaxé ».

Ce geste désespéré et tragique révèle la détresse et la désillusion de nombreuses victimes face à une justice qui peine à trancher sur des situations qui pourtant, se multiplient.

En effet, ce cas n’est pas isolé : plusieurs plaintes de femmes contaminées sciemment par leur conjoint sont actuellement en cours d’instruction en France. Si dans d’autres pays, ces victimes sont protégées par la loi, aucun cadre juridique en France ne permet à leurs requêtes d’aboutir.

La condamnation de Strasbourg, en première instance, était une première en France. L’issue désastreuse de cette procédure en appel plonge ces femmes dans le désarroi, aggravé par l’indifférence générale, quand ce n’est pas l’hostilité, dans laquelle elles mènent leur combat depuis des années.

L’association Femmes Positives appelle les pouvoirs publics, les associations de lutte contre le sida et tous les acteurs de la société civile à se mobiliser pour ouvrir un débat de fond sur la place accordée à ces femmes et obtenir la reconnaissance du statut de victime auquel elles ont droit.

À travers cette prise de conscience, c’est toute la politique de prévention du VIH qui doit être mise à jour. Pour qu’aucune femme n’ait comme ultime recours d’attenter à ses jours pour exister.

Femmes Positives
Cité des associations
93, la Canebière
13001 Marseille


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | Infos éditeur