La France Gaie et Lesbienne
Accueil du site > Actualités > Une peine exemplaire pour un policier homophobe

Une peine exemplaire pour un policier homophobe

date de redaction samedi 6 novembre 2004     auteur Jean-Benoît RICHARD


Le TGI de Paris a condamné un gardien de la paix à 5.500 euros d’amende et à verser 4.500 euros à l’un des ses collègues qu’il avait abreuvé d’insultes.


Le 3 novembre, la 10ème chambre correctionnelle du tribunal de grande instance de Paris a condamné Pierre-Yves Grall, gardien de la paix parisien, à payer 5.500 euros d’amende avec sursis et à verser 4.500 euros de dommages-intérêts à l’un de ses collègues, qui le poursuivait pour outrage à personne dépositaire de l’autorité publique.

E. avait retrouvé sur son vestiaire des inscriptions aussi aimables que « SALE PD, DEPRAVE, HOMO DE MERDE, VA BOUFFER DU SPERME AILLEURS, ENCULE »...

Lors de l’audience, le procureur de la République avait requis six mois de prison avec sursis et 1.500 euros d’amende. Il été suivi partiellement par les juges qui ont choisi de ne pas infliger de peine de prison, permettant ainsi au condamné d’éviter de perdre son emploi.

Ce jugement suscite chez E. des sentiments mitigés. A Têtu, il a déclaré « je suis satisfait que l’outrage ait été reconnu, mais je considère que par rapport à tout ce par quoi je suis passé, le changement de poste, les maux de ventre, les anti-dépresseurs, etc. Pierre-Yves Grall s’en tire bien ».


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | Infos éditeur