La France Gaie et Lesbienne
Accueil du site > Actualités > Le prix et l’anti-prix de l’Inter Centres LGBT

Le prix et l’anti-prix de l’Inter Centres LGBT

date de redaction mercredi 27 octobre 2004


La fédération des Centres Gais et Lesbiens décerne la première édition de son Prix et de son Anti-Prix annuels à deux municipalités bien différentes : Metz et Le Mans.


JPEG - 107.7 ko
A gauche : Jean-Claude Boulard, maire du Mans
A droite : Jean-Marie Rausch, maire de Metz

extrait du COMMUNIQUÉ N°IC/CP/04/27 Le Mans (72) - Metz (57), le mardi 26 octobre 2004

La Fédération des CGL décerne son premier Prix annuel de la démarche la plus favorable à l’intégration sociale et à l’épanouissement des personnes LGBT à la municipalité du Mans pour son soutien indéfectible, depuis mai 1996, aux actions de l’association "HOMogênE" (Membre associé, Association affinitaire de la Fédération), et notamment pour la mise à disposition de locaux permettant d’assurer de façon digne et efficace l’accueil et l’écoute des personnes lesbiennes, gaies, bi, trans ou s’interrogeant sur leur orientation sexuelle ou identité de genre.

Conjointement, le premier Anti-Prix annuel de la démarche la plus préjudiciable à l’intégration sociale et à l’épanouissement des personnes LGBT est décerné à la municipalité de Metz pour son ignorance soutenue, depuis janvier 2001, des actions de l’association "Couleurs Gaies" (CGL Metz), et notamment pour son manque récurrent d’attention à ses recherches de locaux, à ses demandes de subventions ou au bon déroulement de ses cortèges.

Pour HOMogênE,
La Présidente, Laurence Beaugé

Pour Couleurs Gaies,
Le Président, Stéphane Aurousseau

Pour l’INTER CENTRES LGBT,
Vu l’article R11-2, alinéas 1 et 2 du règlement intérieur,
La Porte-parole nationale déléguée,
Nadine Lejeune-Combrault

Le Porte-parole national délégué,
David Auerbach


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | Infos éditeur