La France Gaie et Lesbienne
Accueil du site > Actualités > L’Inter-LGBT combat la désignation de Buttiglione

L’Inter-LGBT combat la désignation de Buttiglione

date de redaction mardi 26 octobre 2004


L’Inter associative Lesbienne Gaie Bi et Trans demande aux députés européens français d’être cohérents avec leurs engagements de campagne et de ne pas accepter la nomination d’un commissaire homophobe.


communiqué Inter-LGBT - 25 octobre 2004

Ce mercredi 27 octobre, le Parlement européen doit s’exprimer sur l’investiture de la Commission présidée par Jose Manuel Barroso. Celui-ci a souhaité maintenir Rocco Buttiglione au poste de commissaire chargé de la Justice, de la Liberté et de la Sécurité, malgré le rejet de cette candidature par la Commission des affaires intérieures du parlement européen, et le désaccord des groupes de la gauche et des libéraux. Rocco Buttiglione s’était en effet illustré devant les eurodéputés en s’estimant « libre de penser que l’homosexualité est un péché » et « que le but du mariage est de permettre à une femme d’avoir des enfants et de bénéficier de la protection d’un homme ».

Critiqués pour leur « bigoterie anticatholique », leur attitude «  inquisitoriale », ceux qui jugent Rocco Buttiglione inapte à occuper le poste qu’il convoite sont accusés de verser dans le « politiquement correct ». Exprimer son homophobie et son aversion pour l’égalité des droits ne serait ainsi tout au plus qu’une incorrection de langage qui ne justifie pas qu’on remette en cause l’investiture d’une Commission européenne.

Pour l’Inter-LGBT, l’identité de l’Europe, faite des valeurs de liberté et d’égalité est incompatible avec les convictions de Rocco Buttiglione. L’homophobie n’est pas qu’une excentricité qu’il faudrait tolérer. C’est une réalité vécue en Europe par des centaines de milliers de personnes, avec son cortège de violences morales et physiques.

C’est pourquoi, elle soutient les eurodéputés qui contestent aujourd’hui la composition de la Commission européenne. Elle rappelle aux délégations françaises que leurs partis respectifs se sont prononcés en faveur de la lutte contre toutes les discriminations lors des dernières élections européennes. En répondant aux questions posées par l’Inter-LGBT, PCF, PS, Verts, UDF et UMP, tous ont en effet réaffirmé leur attachement à la lutte contre l’homophobie et le sexisme, notamment. Elle attend de leur vote de mercredi qu’il soit en cohérence avec leurs engagements.


L’Inter-LGBT participera mardi 26 octobre à une audition sur le thème "Gay rights in Europe and the new Barroso Commission" organisé par le groupe GUE/NGL. Les groupes PSE et Verts/ALE ont également annoncé leur participation. Le programme complet est le suivant :

  • Riccardo Gottardi Co-Chair "ILGA-EUROPE", International Lesbian and Gay Association
  • Jackie Lewis Co-Chair "ILGA-EUROPE", International Lesbian and Gay Association
  • Alain Piriou Spokeperson "INTER - LGBT", Lesbian, Gay, Bisexual and Transgender
  • Christine Loudes ILGA Policy and Research Officer
  • Ronan Rosec Chairman "SOS HOMOPHOBIE"

Mardi 26 Octobre 2004 16.00 - 18.00, SALLE S2.1 Parlement Européen, STRASBOURG

Alain Piriou, porte-parole


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | Infos éditeur