La France Gaie et Lesbienne
Accueil du site > Actualités > Les Verts félicitent le Parti Socialiste... espagnol !

Les Verts félicitent le Parti Socialiste... espagnol !

date de redaction jeudi 7 octobre 2004


Les Verts et la Commission Nationale LGBT des Verts se réjouissent de l’annonce, par le gouvernement espagnol, d’un projet de loi ouvrant le droit au mariage et à l’adoption aux couples de personnes de même sexe.


Communiqué de presse des Verts du 5 octobre 2004

Les Verts et la Commission Nationale LGBT des Verts se réjouissent de l’annonce, par le gouvernement espagnol, d’un projet de loi ouvrant le droit au mariage et à l’adoption aux couples de personnes de même sexe.

Alors qu’en France le Gouvernement de M. Raffarin se refuse à organiser le débat promis par le Président de la République, et que le Parti Socialiste ne semble guère plus empressé, Les Verts de France saluent l’engagement résolu et clair de M. Zapatero en faveur de l’égalité des droits entre tous les couples.

Les Verts sont heureux de voir que M. Zapatero refuse d’opposer la lutte contre l’homophobie et la lutte pour des droits nouveaux. En effet, la lutte contre l’homophobie ne sera complète que si elle passe par la suppression de toute législation d’exception. M. Zapatero l’a compris. Qu’en est-il du parti socialiste français qui, plus de six mois après l’ouverture de ce débat en France, en est resté aux incantations ?

Les Verts rappellent qu’ils ont été le seul parti politique, à ce jour, à se donner les moyens de lutter pour l’égalité des droits entre tous les couples, en imposant le débat sur l’ouverture du mariage aux couples de même sexe. Ce débat a été imposé dans les mairies, avec Noël Mamère ; il a été poursuivi au Parlement avec la proposition de loi de Martine Billard, de Noël Mamère et d’Yves Cochet.

Les Verts attendent toujours le soutien du Parti Socialiste et du Parti Communiste à leur proposition de loi. Le PS a beau jeu de féliciter M. Zapatero aujourd’hui et d’appeler la gauche française à suivre son exemple. Force est de constater pourtant que le premier-ministre espagnol fait preuve d’un courage qui fait défaut à nombre de ses amis socialistes français.

Les Verts


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | Infos éditeur