La France Gaie et Lesbienne
Accueil du site > Actualités > 8ème Exis-Trans

8ème Exis-Trans

date de redaction mardi 5 octobre 2004


Les trans et leurs sympathisants ont manifesté samedi 2 octobre pour demander l’égalité des droits et la non-psychiatrisation de l’identité de genre en France et dans le monde.


communiqué de presse - 2/10/2004

Les TRANS ont manifesté cet samedi 02 octobre dans les rues de Paris (place de l’opéra, place de la république), manifestation festive et colorée bénéficiant du soutien des Associations LGBT, ONG de défense des DROIT HUMAINS, Syndicats,Elus Verts,UMP et beaucoup de sympathisants(tes) de leur cause pour demander l’EGALITE DES DROITS ,LA NON PSYCHIATRISATION DE L’IDENTITE DE GENRE en France et dans le monde.

Dans cette bataille pour l’égalité de droits la revendication prioritaire est celle qui demande que le GENRE soit prise en compte et non le SEXE de naissance pour accorder des papiers (carte d’identité, carte de sécurité sociale, passeport)et leur droits sociaux, sans que l’opération de réassignation sexuelle soit obligée comme c’est le cas actuellement.

Le suivi de TRANS en France a été définis comme inadapté, arbitraire, psychiatrisant et non conforme aux droits des personnes qui n’ont le choix ni des médecins, ni des chirurgiens. Les TRANS pris en charge par des équipes officiels se voient obligés de subir des techniques opératoires sans résultats satisfaisants sur le plan esthétique et fonctionnel en ce qui concerne la réassignation sexuelle pour les TRANS (H-F et F-H)

Nous avons dénoncé le projet de loi proposé par l’actuel gouvernement sur les discriminations qui n’inclut pas les discrimination liés à l’identité de genre, alors qu’il inclut les propos homophobe ou sexiste.

Nous avons également rappelé lors de cette manifestation que la proposition Brésilienne voulant inclure l’orientation sexuelle dans les critères de discriminations de La Déclaration Universelle des Droit Humains a été abandonnée par le Brésil sous la pression des pays musulmans intégristes et par Le Vatican. Les manifestants(tes) ont dénoncé le manque de fermeté du Gouvernement Brésiliens et ont appelé à la mobilisation pour que cette proposition à nouveau présentée en 2005 à Genève avec non seulement l’amendement sur « l’orientation sexuelle mais aussi, L’IDENTITE DE GENRE.

DR.CAMILLE CABRAL-Directrice fondatrice du PASTT(Prévention,Action,Santé,Travail pour les TRANS)

AXEL LEOTARD Coordination VIH/IST/HEBERGEMENT


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | Infos éditeur