La France Gaie et Lesbienne
Accueil du site > Actualités > Du 1er au 5 mai, manifestons et votons

Du 1er au 5 mai, manifestons et votons

date de redaction vendredi 3 mai 2002


Les RG ne savent décidemment pas compter : Caroline Fourest, présidente de Prochoix revient sur la Manif du 1er mai, s’adresse aux abstentionnistes et met en garde sur les signes distinctifs au moment d’aller voter


PROCHOIX news du 2/05/02

Manif : les RG ne savent décidément pas compter

Les journalistes sont incapables de citer d’autres chiffres que ceux donnés par la préfecture de police, disons-le franchement, et les chiffres annoncés pour les manifs anti-Le Pen ont été nettement sous-évalués.

La marée humaine à laquelle nous avons assisté à Paris hier n’a sûrement pas rassemblé 400 000 personnes, mais au minimum 800 000 ! Déjà, samedi dernier, les RG avaient annoncé 45 000 manifestants alors que nous étions autant qu’à une Lesbian and Gay Pride (c’est-à-dire autour de 300 000).

Ce 1er mai, il a fallu attendre jusqu’à 18h pour voir la place de la République se désengorger et pouvoir rejoindre la Nation par non pas 1 mais 3 trajets ! 3 boulevards ont été submergés de manifestants ! Même les flics et les journalistes le reconnaissent : nous étions aussi nombreux que lors des manifestations pour "l’école libre"... qui avaient mobilisé 1 million de manifestants !

Même phénomène observé à Marseille, où la police annonce 30 000 manifestants alors que les Marseillais disent ne pas avoir vu un tel cortège depuis la Libération !

C’est pourquoi, nous pouvons le dire haut et fort : nous n’étions pas 1,3 million dans la rue, contre le FN, ce 1er mai, mais au moins 2,6 millions ! Mais, au fait, ils faisaient quoi les 56 autres millions de français (je veux dire... à part les 8000 manifestants pour Le Pen)... Ce n’est pas pour vous foutre la trouille, mais pendant que les RG sous-évaluent le nombre des manifestants, leurs chiffres à propos du vote Le Pen circulent et ils parlent d’un vote Le Pen à 45 % ! Ca vous paraît ridicule. Pourtant "ridicule", c’est ce que nous nous étions dit lorsque, à deux jours du premier tour, des rumeurs nous annonçaient Le Pen au second tour ! Alors, please, méfions-nous de nos intuitions. Et surtout ne croyons pas que les manifestations sont le signe d’une victoire annoncée. Ecoutons nos amis nous dire que NON, décidément, ils n’arrivent pas à se dire qu’ils vont voter Chirac... Leur non-vote fera toute la différence.

A nos amis abstentionnistes

Nous vous avons beaucoup malmené ces derniers jours. Nous avons même fait semblant d’ignorer les raisons qui vous avaient poussé à bouder l’isoloir par un abstentionnisme militant. Et vous nous l’avez reproché. Par mail, par téléphone... Ce qui m’amène d’ailleurs à préciser que les messages envoyés sur cette liste de diffusion sont des communiqués de ProChoix-Paris, qu’ils n’engagent qu’eux et que d’autres voix au sein de ProChoix s’exprimeront dans notre espace de débat commun qu’est la revue (le prochain numéro, à paraître fin mai, sera consacré à une réflexion plus profonde sur les raisons de l’abstention). D’ailleurs, pour être plus claire, je vais dire "je"...

Je m’adresse aux abstentionnistes que je connais, que j’estime mais qui me font monter les larmes aux yeux de rage en voyant que rien ne peut les décider à retourner aux urnes ce 5 mai, non pas pour voter blanc ou nul mais bien pour voter "CHIRAC". Ne croyez pas que nous sommes tous devenus fous au point d’oublier les causes profondes qui vous ont amené à considérer l’isoloir comme "un piège à cons". Mais veuillez considérer que nous vivons un moment particulier, où les règles du jeu politique démocratique ne sont plus les mêmes. Celles qui voulaient, hier, que l’abstention soit un mode de protestation légitime signifie aujourd’hui tout le contraire...

S’abstenir pour montrer son mépris envers les partis politiques traditionnels est une chose. Ne pas voter lorsqu’on sait que son abstention fera mathématiquement augmenter le score d’un Jean-Marie Le Pen en lice au second tour en est une autre. Et je n’ai pas de mots pour qualifier ce que je pense de ceux qui s’imaginent pouvoir jouer un tel jeu... Je n’ai plus la force de comprendre dans ces cas-là. Je suis folle de rage. Je suis même prête à vous supplier. S’il existe encore une seule personne sur cette liste qui n’est pas convaincue de la nécessité de voter CHIRAC le 5, je la supplie de le faire. Parce que mon sort, celui d’un pays où j’aime vivre, est entre ses mains. Je sais bien ce que tu te dis : que j’exagère, que je dramatise, quel cinéma ! Peut-être. Mais même si Le Pen n’avait aucune chance de devenir ton, mon, notre président, une chose est sûre... il compte sur ton abstention pour s’envoler au-dessus des 30 %. Ce n’est plus du cinéma, ce sont des mathématiques. Et s’il s’envole au-dessus des 30 %, ce 5 mai sera à marquer d’une pierre drôlement noire, car elle ne sera pas la dernière. Les pourcentages, même artifiellement gonflés, encouragent, donnent de l’énergie. Si tu t’abstiens et si LE PEN fait plus que 30 % dimanche, tu lui aura fait le plus beau cadeau de sa vie. Alors s’il te plaît, fais ça pour nous, le 5 mai, vote CHIRAC.

Caroline Fourest

Attention aux signes distinctifs

Je sais que nous vous avons encouragé sur cette même liste à porter un signe distinctif en allant voter le 5 mai. Nous avons tous du mal à digérer le fait de mettre un bulletin Chirac dans l’urne et nous avons besoin de remontant. Néanmoins, il semble que ce ne soit pas une bonne idée. les bureaux de vote seront en partie tenus par des militants FN et les textes de loi leur permettent de faire annuler votre vote pour si peu. L’article L116 du code électoral prévoit des sanctions vis-à-vis de "Ceux qui, par des manoeuvres frauduleuses quelconques auront porté atteinte ou tenté de porter atteinte à la sincérité d’un scrutin". L’importance de ce vote devrait donc suffire à nous convaincre d’y aller sans gadgets. Néanmoins, nous éspérons franchement que le 5 mai au soir sera aussi le soir de la première manifestation contre le candidat pour lequel nous aurons voté dans la journée.

Plus d'informations :

le site de Prochoix : http://www.prochoix.org mail : prochoix@prochoix.org


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | Infos éditeur