La France Gaie et Lesbienne
Accueil du site > Actualités > Sera Tuaolo devient ambassadeur des Gays Games

Sera Tuaolo devient ambassadeur des Gays Games

date de redaction mardi 28 septembre 2004


La star du football américain parle de son plaisir à promouvoir la manifestation quadriennale et évoque le sport et la communauté LGBT.


communiqué FGG - 24/9/2004

Esera Tuaolo, ancien joueur de la NFL, la ligue de football américain professionnel, venait juste d’annoncer son homosexualité alors que se déroulaient les derniers Gay Games à Sydney en novembre 2002.

Depuis lors M. Tuaolo a tant entendu parler des Gay Games qu’il s’est engagé à ne pas rater la prochaine édition à Chicago en 2006. Plus encore, il est tellement motivé qu’il a accepté la charge d’Ambassadeur des Gay Games afin de promouvoir les jeux et les idéaux des Gay Games, à savoir "la participation, l’inclusion et le meilleur de soi" ™.

"Jouer à la NFL en tant qu’homosexuel m’a donné une force dont je n’imaginais même pas le pouvoir d’améliorer les choses," indiqua M. Tuaolo. "Maintenant que j’affiche avec fierté mon homosexualité, j’ai appris à quel point briser les clichés est important pour avancer notre combat pour l’égalité. C’est ça dont il s’agit aux Gay Games : casser les stéréotypes sur les sportifs LGBT. Je suis heureux d’ajouter ma voix à toutes celles qui clament au monde entier que les participants aux Gay Games, qu’ils soient débutants ou sportifs de haut niveau, ce sont vos mères, vos pères, vos frères et sœurs, vos oncles, vos tantes, vos cousins."

Esera Tualo, né à Hawaï d’une famille samoane, fut fort apprécié et respecté lors de sa carrière de neuf ans chez les pros, à la fois pour son caractère enjoué et pour ses prouesses sur le terrain. C’était un joueur de ligne défensive vif malgré ses 127 kilos, entré à la NFL après un parcours universitaire à l’Oregon State University où il remporta en 1989 le titre de meilleur joueur de ligne défensive de la ligue Pac-10. Il eut l’honneur d’être nommé à l’équipe des novices NFL en 1991 alors qu’il jouait pour les Packers de Green-Bay. Ensuite il joua pendant plusieurs années pour les Vikings de Minneapolis, ainsi que pour l’équipe des Falcons d’Atlanta qui remporta le titre de la National Football Conference et finaliste au Super Bowl XXXIII en 1998.

Malgré une carrière apparemment réussie, cacher son homosexualité au sein du monde super-macho du football américain professionnel a valu à Esera Tuaolo bien des peines et des difficultés. L’abus d’alcool et la dépression furent les prix de l’obligation de cacher sa véritable nature. Même après sa retraite en 1999, il lui fallut plus de trois ans pour vivre ouvertement son homosexualité.

"Je suis très reconnaissant envers les sportifs dont les histoires inspirationelles ont ouvert le chemin pour un sportif homosexuel comme moi-même," déclara M. Tuaolo. "Je serai toujours reconnaissant envers David Kopay d’avoir raconté son histoire personnelle, une histoire qui m’a donné de l’espoir, et la volonté même de vivre pendant certains moments particulièrement noirs. Je ne peux qu’espérer que mon histoire à moi sera une source d’inspiration aussi utile pour d’autres à venir." David Kopay, ancien demi à l’attaque à la NFL, a révélé son homosexualité en 1977 dans une autobiographie devenue un best-seller.

Depuis son choix de révéler sa propre homosexualité, Esera Tuaolo est devenu un porte-parole généreux pour la communauté LGBT, et cherche à aider les jeunes, homosexuels ou hétérosexuels, à mieux appréhender la vie à travers ses expériences. Sans doute son intervention la plus importante est celle récente au siège de la NFL devant quelques 200 salariés de la ligue lorsqu’il évoqua son expérience en tant qu’homosexuel dans le milieu sportif.

"J’ai toujours soutenu que pour que la NFL change, l’impulsion doit venir d’en haut," indiqua M. Tuaolo. "Cela leur a pris du temps, mais inviter un ancien joueur de la NFL homosexuel à parler à leur siège constituait un grand pas en avant. Je voulais leur témoigner au sujet des difficultés que j’ai rencontrées à la NFL, avec l’espoir qu’ils prendraient ça à cœur en intégrant les thèmes LGBT dans leur programme contre la discrimination.

"J’ai partagé avec eux l’inéquité que j’ai expérimenté à la NFL, mais aussi celle que je rencontre avec mon époux Michell en tant que couple, alors que nous vivons ensemble depuis neuf ans. Je leur ai montré une photo de la belle-sœur de Mitchell avec sa famille et une autre montrant notre famille et nos magnifiques jumeaux, Mitchell Jr et Michele. Je leur ai dit que quand je quitterai ce monde, je souhaite que ma famille reçoive son dû. L’inéquité en question touche les joueurs de la ligue, mais au-delà, tout le personnel qui y travaille."

Esera Tuaolo vit avec son époux Mitchell Wherley et leurs enfants à Minneapolis. C’est donc presque en voisin qu’il sera présent à Chicago pour les Gay Games VII pour plusieurs rencontres avec le public. En tant que chanteur de talent, il s’intéresse non seulement aux épreuves sportives, mais aussi aux manifestations culturelles qui font partie de la tradition des Gay Games. Il admet qu’en tant que fan il attend avec plaisir de rencontrer d’autres Ambassadeurs des Gay Games et notamment la chanteuse Melissa Etheridge.

"Je crains que le sumo ne soit pas inscrit au programme des Gay Games, donc il me faudra trouver un autre sport," ajoute M. Tuaolo en riant. "On propose bien le football-drapeau [football américain sans contact], mais il diffère sensiblement du football traditionnel, ce qui nécessitera une certaine adaptation. Je voudrais surtout éviter un retour réflexe de mes tacles de Brett Favre qui aurait des retombées néfastes sur le pauvre joueur en face — mais non, je plaisante ! En fait, j’ai commencé à jouer au tennis, et puisque mon copain Billy Bean [ancien joueur de base-ball professionnel et également Ambassadeur des Gay Games] y est inscrit, je voudrais profiter de l’occasion pour lui lancer un défi public !"

Aujourd’hui Esera Tuaolo est un homme heureux avec de nombreuses activités pour l’occuper.

"Les gens me demandent si jouer à la NFL c’était mon rêve," indiqua Esera Tuaolo. "Je réponds que non, c’est maintenant que je vis mon rêve ; je suis un sportif fier d’être homosexuel, heureux dans mon couple, avec deux enfants, deux chiens, et notre maison entourée de son jardin. J’ai du plaisir à regarder vers l’avant, et j’attends avec impatience de retrouver tout le monde dans la superbe ville de Chicago lors des Gay Games en 2006."


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | Infos éditeur