La France Gaie et Lesbienne
Accueil du site > Actions > CHINE : crainte de torture ou de mauvais traitements

CHINE : crainte de torture ou de mauvais traitements

date de redaction vendredi 20 août 2004     auteur Gais et Lesbiennes Branchés


APRÈS LE 20 SEPTEMBRE 2004, VÉRIFIEZ AUPRÈS DE VOTRE SECTION S’IL FAUT ENCORE INTERVENIR

appel d’Amnesty International, Section Française, Commission LGBT - SF 04 LGBT 19 Action Urgent

Wang Guofeng (h)
Li Suzhi (f)

Trois nouvelles personnes menacées :
Li Dan (h)
Pan Zhongfeng (h)
Fan Zhenbang (h)

ASA 17/037/2004 Action complémentaire sur l’AU 221/04 (ASA 17/035/2004 du 14 juillet 2004)

Londres, le 9 août 2004

Wang Guofeng et Li Suzhi ont été libérés. D’après Li Suzhi, ils avaient été arrêtés pour avoir envoyé des enfants à l’école créée sur l’initiative de Li Dan ? militant engagé comme eux dans la lutte contre le VIH/sida ? pour les enfants dont les parents sont séropositifs ou morts du sida.

Selon les informations recueillies, Li Dan a lui aussi été interpellé, le 8 août, par des représentants des autorités locales dans le canton de Zhecheng (province du Henan) ; actuellement, il est maintenu en détention dans un lieu tenu secret. Li Dan s’apprêtait à se rendre à Shuangmiao, un village voisin, afin de rencontrer d’autres militants et des personnes séropositives ou atteintes du sida qui envisageaient de manifester contre la politique menée par le gouvernement chinois concernant l’épidémie. L’un de ses collègues, appréhendé en même temps que lui, a été rapidement remis en liberté.

Li Suzhi a déclaré à des journalistes que son mari et elle n’avaient eu droit qu’à un simple petit pain chacun en guise de repas, avec de l’eau pour seul accompagnement. Elle a affirmé qu’ils avaient tous deux perdu beaucoup de poids et étaient trop faibles pour marcher.

On connaît maintenant l’identité des deux hommes arrêtés le 9 juillet : il s’agit de Pan Zhongfeng et Fan Zhenbang. Ces militants engagés dans la lutte contre le VIH/sida sont vraisemblablement détenus dans un centre de détention du canton de Zhecheng (province du Henan). Selon certaines sources, ils sont accusés d’avoir mené un groupe de personnes dans un hôpital du Henan, cette année, et d’avoir emporté du matériel en signe de protestation contre le manque d’aide apportée aux patients atteints du sida dans cette province. On ignore s’ils ont été formellement inculpés.

Action recommandée

Dans les appels que vous ferez parvenir le plus vite possible aux destinataires mentionnés ci-après (en chinois ou dans votre propre langue) :

  • demandez à savoir où Li Dan est détenu et exhortez les autorités à le remettre en liberté, à moins qu’il ne soit inculpé d’une infraction prévue par la loi ;
  • priez-les instamment de veiller à ce qu’il soit autorisé sans restriction à consulter un avocat, à être en contact avec ses proches et à recevoir des soins médicaux pendant toute la durée de sa détention ;
  • dites-vous inquiet à l’idée que Li Dan ait été arrêté uniquement pour avoir mené des activités pacifiques et appelez les autorités à veiller à ce que tout défenseur des droits humains puisse poursuivre son action sans crainte d’être victime d’une arrestation arbitraire, d’actes de harcèlement ou d’autres atteintes à ses libertés fondamentales ;
  • saluez la libération de Wang Guofeng et Li Suzhi, et déclarez-vous préoccupé, cependant, par le fait qu’ils semblent avoir été arrêtés de manière arbitraire et qu’ils n’ont pas reçu suffisamment de nourriture au cours de leur détention ;
  • cherchez à connaître la nature des charges retenues contre Pan Zhonfeng et Fan Zhenbang, et dites qu’ils doivent être remis en liberté immédiatement, à moins qu’ils ne soient inculpés d’une infraction généralement reconnue comme telle ;
  • priez les autorités de veiller à ce que ces deux hommes soient autorisés à s’entretenir avec l’avocat de leur choix, à être en contact avec leurs proches, à bénéficier des soins médicaux dont ils pourraient avoir besoin et à recevoir nourriture et eau en quantité suffisante pendant leur période de détention.

appel d’Amnesty International, Section Française, Commission LGBT SF 04 LGBT 20 Action Urgente

Li Dan (h)
Pan Zhongfeng (h)
Fan Zhenbang (h)

DOCUMENT PUBLIC ASA 17/040/2004 Action complémentaire sur l’AU 221/04 (ASA 17/035/2004 du 14 juillet 2004) et sa mise à jour (ASA 17/037/2004 du 9 août 2004)

Londres, le 10 août 2004

Li Dan a été libéré le 9 août. Cependant, quelques heures après sa libération, il aurait été agressé et battu par deux jeunes gens qui lui ont dit qu’il « devait savoir pourquoi ils le battaient ». Ses agresseurs lui auraient causé des blessures à la jambe.

L’agression a eu lieu à la gare ferroviaire de la ville de Shangqiu (province du Henan) et a duré 15 minutes. Un policier est alors intervenu et a amené les trois hommes au poste de police, où Li Dan a fait une déposition. Ses deux agresseurs ont ensuite été libérés en même temps que lui, sans avoir subi d’interrogatoire, semble-t-il. Selon Li Dan, cette attaque constitue une tentative d’intimidation visant son engagement militant dans la lutte contre le VIH/sida.

Amnesty International ne dispose d’aucune information supplémentaire concernant Pan Zhongfeng ou Fan Zhenbang.

Action recommandée

Dans les appels que vous ferez parvenir le plus vite possible aux destinataires mentionnés ci-après (en chinois ou dans votre propre langue) :

  • saluez la libération de Li Dan, mais dites-vous préoccupé à l’idée qu’il ait été maintenu en détention uniquement en raison de son engagement militant pacifique dans la lutte contre le VIH/sida ;
  • faites part de votre préoccupation concernant l’agression dont Li Dan a été victime le 9 août, et demandez qu’une enquête approfondie, indépendante et impartiale soit conduite afin que les responsables présumés de ces agissements soient traduits en justice ;
  • priez les autorités de faire en sorte que tous les défenseurs des droits humains puissent travailler sans crainte d’être victimes d’atteintes à leurs droits fondamentaux, comme une arrestation arbitraire ou des actes de harcèlement ;
  • demandez à être informé des poursuites dont Pan Zhongfeng et Fan Zhenbang font l’objet, et dites qu’ils doivent être libérés sans délai à moins qu’ils ne soient inculpés d’une infraction dûment reconnue par la loi ;
  • engagez les autorités à veiller à ce que ces deux hommes soient autorisés à s’entretenir avec l’avocat de leur choix, à être en contact avec leurs proches, à bénéficier des soins médicaux dont ils pourraient avoir besoin et à recevoir nourriture et eau en quantité suffisante pendant leur période de détention.

Appels à

- Directeur du département de la justice de la province du Henan :

Guo Jungfeng Tingzhang
Sifating, 8 Jingsilu
Zhengzhoushi 450003, Henansheng
République populaire de Chine
Fax : +86 371 590 6385
Formule d’appel : Dear Director / Monsieur le Directeur

- Premier ministre de la République populaire de Chine :
Premier Wen Jiabao Guowuyuan
9 Xihuangchenggenbeijie
Beijingshi 100032
République populaire de Chine
Fax : +86 10 6596 3374
Formule d’appel : Your Excellency / Monsieur le Ministre.

COPIES À :

- Maire de la ville de Shangqiu :

Mao Fenglan Shizhang
Shangqiushi Renmin Zhengfu Zhuliangyuanqu
Quhao 0370
Shangqiushi 476000
Henansheng
République populaire de Chine

- Quotidien de Shangqiu (Shangqiu Ribao) :

par courrier électronique : sqrb@sqrb.com.cn

- Ambassade de Chine

11, ave. George V
75008 Paris

RTF - 5.9 ko
suggestion de lettre, en français
RTF - 5.7 ko
suggestion de lettre, en anglais

Affranchissement pour la Chine : 0,90€ pour une lettre de 20g.


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | Infos éditeur