La France Gaie et Lesbienne
Accueil du site > Actualités > Agressions homophobes : exaspération face à l’inaction des pouvoirs (...)

Agressions homophobes : exaspération face à l’inaction des pouvoirs publics

date de redaction jeudi 19 août 2004


L’Inter LGBT manifeste sa solidarité à David, victime d’une agression à Marseille, et pointe l’inaction du gouvernement en matière de lutte contre les discriminations.


communiqué Inter-LGBT - 19 août 2004

David a été sauvagement agressé à Marseille sur un lieu de rencontre gai. Il souffre aujourd’hui de multiples fractures au visage. Les circonstances et les insultes rapportées par la victime laissent peu de place au doute : l’homophobie serait l’unique motif des agresseurs.

Cette agression n’est pas la première, à Marseille comme dans le reste de la France. Pourtant, comme pour l’antisémtisme ou le racisme, les pouvoirs publics n’ont aujourd’hui toujours pas su dépasser le cap de la seule condamnation morale. L’aggravation des sanctions prévues pour les crimes à caractère raciste ou homophobe, et les discours indignés sont le seul bilan de ce gouvernement, alors qu’aucun effort n’a été mis sur la prévention : quand la condamnation morale ou pénale intervient, c’est qu’il est déjà trop tard. Ces vingt-cinq derniers mois, où l’on aura vu se multiplier les actes racistes, antisémites et homophobes, auront été marqués par l’inaction de ce gouvernement en matière de prévention.

L’Interassociative lesbienne, gaie, bi et trans manifeste sa solidarité et son soutien à l’égard de David. Elle demande au Garde des Sceaux qu’instruction soit donnée pour que le caractère homophobe de l’agression puisse être établi avec certitude et les agresseurs vite retrouvés, afin de permettre à la victime d’être assistée en justice par des associations. Elle demande au gouvernement de mettre en oeuvre une vraie politique de prévention contre les discriminations, particulièrement à l’école, en complément d’une loi contre les propos discriminatoires. Cette agression et d’autres ne seront malheureusement pas les dernières, pourtant, elles pourraient être évitées.


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | Infos éditeur