La France Gaie et Lesbienne
Accueil du site > Actualités > Une nouvelle agression homophobe : une politique de prévention est plus que (...)

Une nouvelle agression homophobe : une politique de prévention est plus que jamais urgente !

date de redaction mercredi 18 août 2004


Après l’agression à Marseille d’un jeune homme sur un lieu de drague, SOS homophobie dénonce les agressions physiques dont sont trop souvent victimes des homosexuels en France et appelle les pouvoirs publics à mettre en place une politique de prévention.


communiqué SOS Homophobie - 18/8/04

Samedi 14 août 2004, à Marseille, un jeune homme, David, a été violemment agressé sur un lieu de drague homo par un groupe de jeunes qui l’ont tabassé et insulté. SOS homophobie dénonce les agressions physiques dont sont toujours trop souvent victimes des homosexuels en France. Nous appelons les pouvoirs publics, et tout particulièrement le Ministère de l’Education Nationale, à mettre en place une politique de prévention ambitieuse et efficace pour que les adolescents soient enfin sensibilisés au respect et à l’acceptation des différences.

David, un étudiant de 26 ans habitant à Marseille, a été victime d’une sauvage agression physique le week-end dernier. Alors qu’il discutait avec un de ses amis sur un lieu de drague marseillais, un groupe d’une dizaine de jeunes l’a pris à partie, puis l’a suivi jusqu’à le bloquer dans une impasse avant de l’agresser en l’insultant « sale pédé, on va t’arranger ». Ensanglanté, victime de multiples fractures au visage, David est actuellement hospitalisé. Il vient de subir une opération chirurgicale suite à ses blessures, et restera soigné pendant plusieurs semaines. Les agressions physiques semblent se multiplier, nous recevons d’ailleurs de plus en plus de témoignages en faisant état.

Tant que nous ne sensibiliserons pas la population française, et plus particulièrement les plus jeunes, à la lutte contre l’homophobie, au respect des autres et spécifiquement des différentes orientations sexuelles, les lois resteront insuffisantes. Combien d’autres agressions homophobes devrons-nous encore déplorer avant que le gouvernement ne se décide enfin à mettre en place les actes forts qui nous ont été promis et qui permettraient de vaincre ce fléau ?

Ronan Rosec


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | Infos éditeur