La France Gaie et Lesbienne
Accueil du site > Actualités > Dixièmes Rencontres nationales INTER CENTRES LGBT

Dixièmes Rencontres nationales INTER CENTRES LGBT

date de redaction lundi 19 juillet 2004


La fédération des CGL tient sa 10ème Assemblée générale à Marseille-Luminy, dimanche 18 et lundi 19 juillet. Programme.


COMMUNIQUÉ N°IC/CP/04/10 - Angers (49), le lundi 12 juillet 2004

§1-/ Dixième AG des acteurs sociaux du mouvement LGBT : demandez le programme !/ La fédération française des acteurs sociaux généralistes et de terrain du mouvement associatif LGBT tiendra ses Xèmes Rencontres nationales à Marseille-Luminy, dimanche 18 et lundi 19 juillet prochains, pendant les UEEH [a]. L’INTER CENTRES LGBT a vocation à être présente dans chacune des 32 collectivités territoriales françaises de dimension régionale, en métropole et outre-mer : à ce jour pourtant, 14 manquent encore à l’appel (Alsace, Auvergne, Corse, Franche-Comté, Guadeloupe, Guyane, Limousin, Martinique, Mayotte, Poitou-Charentes, Polynésie-Française, Saint-Pierre-et-Miquelon, Terres australes et antartiques françaises, Wallis-et-Futuna). La toute nouvelle association LGBT de Martinique, "An Nou Allé !", devrait nous rejoindre et adhérer lors de ces Rencontres [b]. Les associations LGBT des 13 autres régions manquantes sont invitées à nous rejoindre pour participer à nos débats et, pourquoi pas, envisager leur adhésion. En l’absence d’association, les militantEs de ces régions tentéEs par l’aventure associative sont également conviéEs, puisque la fédération a vocation à les soutenir dans la constitution de projets associatifs.

§2- Au programme de ces Rencontres : l’élaboration de solutions pour remédier à la fragilité du tissu associatif LGBT ; la recherche de solutions pour s’opposer à la recrudescence des IST ; l’attribution du "Prix INTER CENTRES LGBT 2004, distinguant la démarche la plus favorable à l’intégration sociale et à l’épanouissement des personnes LGBT" ; et l’attribution de "l’Anti-Prix INTER CENTRES LGBT 2004, mentionnant la démarche la plus préjudiciable à l’intégration sociale et à l’épanouissement des personnes LGBT".

§3- Parmi les démarches pressenties pour notre Prix 2004 : Le courage de Sébastien Nouchet, de son entourage et de son compagnon Patrice Jondreville depuis l’agression du 16 janvier 2004 à Nœux-les-Mines (62) ; L’acceptation du principe de la tenue de cérémonies républicaines de PaCs en mairie, par Franck Leroy, maire d’Epernay (51), le 5 novembre 2003 ; La création de la mallette pédagogique "Vivre ses différences - Comment parler de l’homophobie" par Couleurs Gaies, CGL Metz, en janvier 2004. §4- Parmi les démarches pressenties pour notre Anti-Prix 2004 : Les agressions homophobes de François Chenu, Jean-Pierre Humblot et Sébastien Nouchet ; L’attitude de la mairie de Metz à l’encontre de Couleurs Gaies, CGL Metz ; L’attitude de la DDASS Gironde lors de la fermeture du CGL Bordeaux, le 28 février 2003.

§5- Par ailleurs, l’INTER CENTRES LGBT a apporté un erratum à son précédent communiqué du 5 juillet relatif au projet de loi contre l’homophobie. En réponse à notre revendication de voir l’objectif de lutte contre la sérophobie pris en compte au même titre que celui de lutte contre l’homophobie, le cabinet du Premier ministre avait en fait évoqué une amélioration souhaitable du "droit protégeant les personnes malades ou handicapées", et non du "droit du handicap" (comme rapporté de manière trop elliptique) [c].

Pour l’INTER CENTRES LGBT,

Vu l’article 10, al.5 des statuts,

La Porte-parole nationale déléguée,
Nadine Lejeune-Combrault

Le Porte-parole national délégué, David Auerbach

Notes :

[a] Pour une annonce plus détaillée de nos Dixièmes Rencontres, voir notre communiqué du 28 juin dernier : "Fragilité des associations LGBT : l’INTER CENTRES LGBT tire le signal d’alarme". http://inter-centres-lgbt.org/10R-1...

[b] La profession de foi et les statuts de "An Nou Allé !" sont disponibles sur notre site Internet avec le bilan d’activité 10R-1 de la Commission de coordination. http://inter-centres-lgbt.org/10R-1...

[c] Texte de l’erratum apporté le 7 juillet à notre communiqué du 5 juillet ("Suite à la lettre des CGL aux parlementaires, le gouvernement prend acte des demandes des acteurs sociaux du mouvement LGBT") :

ERRATUM

Suite à notre communiqué n°IC/CP/04/09 ("Suite à la lettre des CGL aux parlementaires, le gouvernement prend acte des demandes des acteurs sociaux du mouvement LGBT"), diffusé le 5 juillet 2004 à 22h21, le cabinet du Premier ministre nous a signalé qu’une de ses positions n’était pas fidèlement rapportée. Le texte du même communiqué désormais reproduit sur notre site Internet tient compte des précisions apportées :

Le §0 indiquait inexactement : "... [La fédération des CGL] n’a pas obtenu satisfaction sur la prise en compte... des propos sérophobes (qui relèveraient "du droit du handicap")..."

Il indique désormais : "... [La fédération des CGL] n’a pas obtenu satisfaction sur la prise en compte... des propos sérophobes (qui relèveraient "du droit de la santé")..."

Le §5 indiquait inexactement : "... Le cabinet du Premier ministre a estimé que le gouvernement pourrait traiter les propos sérophobes ultérieurement (dans le cadre du droit de la protection des personnes handicapées) et n’envisageait pas de densifier le PJL en les traitant immédiatement. La fédération des CGL a pris bonne note de cette indication ; elle veillera toutefois à ce que des amendements parlementaires soient déposés en vue de mener de pair lutte contre les LGBTphobies et lutte contre la sérophobie (puisque les haines LGBTphobes et sérophobe s’expriment de pair dans notre société)."

Il indique désormais : "... Le cabinet du Premier ministre a évoqué une amélioration souhaitable du droit protégeant les personnes malades ou handicapées, qui inclurait notamment la lutte contre les propos sérophobes, mais n’a pas envisagé de densifier le PJL en les traitant immédiatement. La fédération des CGL a pris bonne note de cette évocation ; elle veillera néanmoins à ce que des amendements parlementaires soient déposés en vue de mener de pair lutte contre les LGBTphobies et lutte contre la sérophobie..."


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | Infos éditeur