La France Gaie et Lesbienne
Accueil du site > Actualités > A Bezons le conseil municipal évoque un débat national sur le mariage (...)

A Bezons le conseil municipal évoque un débat national sur le mariage gay

date de redaction mardi 6 juillet 2004


GayLib salue l’initiative de l’opposition municipale de Bezons (95) demandant que le conseil municipal se prononce en faveur de l’instauration d’un débat national serein autour de la question du mariage homosexuel.


communiqué GayLib - 3 juillet 2004

GayLib [1] tient à saluer l’initiative d’une élue UMP de l’opposition municipale de Bezons (Val d’Oise), Annie-Claude COCOUAL, qui, lors du Conseil Municipal du 30 juin 2004, a déposé une motion demandant aux élus de Bezons de se prononcer en faveur de l’instauration d’un débat national serein autour de la question du mariage homosexuel et de l’ensemble des questions qui s’y rattachent, affirmant ainsi son attachement aux Droits de l’homme et aux valeurs d’égalité.

Rappelant que « L’homosexualité concerne en France entre 5 et 6 millions de personnes et que notre société ne peut aujourd’hui feindre d’ignorer cette réalité », cette motion indique que « le PACS n’apporte que des réponses partielles à une minorité de problèmes rencontrés par les couples homosexuels et que s’il a contribué à faire évoluer les mentalités, il ne suffit pas et reste discriminatoire. » Ce texte mentionne aussi que l’opinion publique ne s’y trompe d’ailleurs pas, puisque 64 % des Français se disent favorables au mariage gay ». Il est indiqué que le Gouvernement parlant de cohésion sociale, notre société n’a pas le droit d’éluder un tel débat.

Le texte conclu qu’ « autorisé aux Pays-bas et en Belgique, en passe de l’être en Espagne, le mariage civil entre 2 personnes du même sexe, indissociable de la question de l’homoparentalité au travers notamment de l’adoption, constitue une véritable question posée à notre société et que ce sujet mérite une vraie réflexion sans démagogie, parti pris ni passion. »

Cette motion, déposée à l’initiative du groupe de l’opposition républicaine de droite, a été adoptée par le groupe communiste (moins une voix d’abstention), le groupe de l’opposition (moins une voix d’abstention). Le groupe socialiste s’est abstenu dans son ensemble.

GayLib tient à féliciter Annie-Claude COCOUAL pour cette démarche courageuse qui démontre que le débat sur l’ouverture du mariage aux personnes de même sexe et sur la parentalité est bien ouvert au sein de l’UMP.

Le Bureau de GayLib

Notes :

[1] Mouvement associé à l’UMP chargé d’évoquer les problématiques sociales et politiques liées à l’homosexualité


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | Infos éditeur