La France Gaie et Lesbienne
Accueil du site > Actualités > Un premier mai contre le fascisme et l’homophobie

Un premier mai contre le fascisme et l’homophobie

date de redaction lundi 29 avril 2002


L’Interassociative lesbienne, gaie, bi et trans appelle à faire front contre le Front National en se joignant à la mobilisation syndicale contre le fascisme et au sein d’un mouvement social solidaire.


Communiqué de l’Inter-LGBT - 29 avril 2002

Le premier mai 1971, des homosexuel-le-s investissaient le cortège syndical, entre les féministes du MLF et les lycéens, pour protester contre la dictature de la norme. Il s’agissait de secouer un ordre moral partagé par toutes les composantes de la société, y compris les syndicats.

Trente et un ans plus tard, dans un contexte radicalement nouveau, c’est en se joignant à la mobilisation syndicale contre le fascisme et au sein d’un mouvement social solidaire que l’Interassociative lesbienne, gaie, bi et trans appelle à faire front contre le Front National.

Homophobe haineux, sexiste incurable, Le Pen est bien l’ennemi de la démocratie, des libertés individuelles, des étrangers, des jeunes et de la diversité : jamais le danger "d’une dictature de la norme" - et celui d’une dictature tout court - n’a paru si palpable. L’Inter-LGBT appelle tous les "hors-normes" à former un cortège lesbien, gai, bi et trans plus massif, plus bruyant, plus coloré, bref, plus anti-Le Pen encore que celui du 27 avril.

Le premier mai 2002, rendez-vous à 14h00, place de la République, à l’angle du boulevard Voltaire et du boulevard du Temple (face à l’enseigne Bata).


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | Infos éditeur