La France Gaie et Lesbienne
Accueil du site > Documents > Le mariage gay > Les prémices du mariage gay > Mariage du 5 juin : l’Histoire avance, merci Noël !

Mariage du 5 juin : l’Histoire avance, merci Noël !

date de redaction lundi 21 juin 2004


La fédération des CGL demande au gouvernement de respecter les sentiments de Stéphane et Bertrand.


communiqué n° IC/CP/04/06 Angers (49), le lundi 21 juin 2004

§1-/ Mariage du 5 juin : l’Histoire avance, merci Noël !/ Dès le 22 août 2003 [1], l’INTER CENTRES LGBT invitait les éluEs municipaux VertEs à célébrer des mariages entre couples de même sexe. Le 31 mars 2004, Noël Mamère, maire de Bègles (33), s’y déclarait prêt. Le 22 avril, il annonçait qu’il le ferait. Le 5 juin enfin, après deux mois de menaces et d’attaques homophobes et LGBTphobes particulièrement virulentes, il a uni Stéphane Chapin et Bertrand Charpentier.

§2- Ce mariage est un acte de courage politique qui honore la dignité parfois mise en cause d’éluE du peuple. Ce mariage est aussi un acte historique, qui place chacunE face à ses responsabilités. Ainsi, la société française se voit offrir l’occasion d’affirmer sans ambiguïté son réel refus des discriminations homophobes et LGBTphobes. CertainEs éluEs de droite (au pouvoir) se voient offrir l’occasion d’évoluer en revenant sur l’attitude sectaire voire violente adoptée lors des débats sur le PaCS. CertainEs éluEs de gauche (dans l’opposition) se voient offrir l’occasion de rompre avec l’idéologie de "l’ordre symbolique des sexes", cache-nez moderne d’une logique sexiste, homophobe et LGBTphobe de refus de la diversité.

§3- L’INTER CENTRES LGBT félicite les heureux conjoints. La fédération des CGL souhaite que le gouvernement respecte les sentiments qu’ils se portent. Au-delà, elle souhaite que le gouvernement respecte l’égal accès des personnes à l’ensemble des droits civils, quelles que soient leur orientation sexuelle ou leur identité de genre. Alors que Stéphane et Bertrand sont convoqués le 29 juin prochain à 14 h. devant le tribunal de grande instance de Bordeaux, Dominique Perben, Garde des Sceaux, ministre de la Justice, ayant autorité sur le parquet de Bordeaux, a le devoir de renoncer à toute procédure d’annulation du mariage du 5 juin. Alors que le maire de Bègles a été suspendu de ses fonctions pour un mois le 17 juin dernier à 10h., Dominique Galouzeau de Villepin, ministre de l’Intérieur, de la Sécurité intérieure et des Libertés locales, a le devoir de renoncer à toute poursuite administrative contre le maire de Bègles.

§4- Pour qui en doutait, le débat sur le mariage des couples de même sexe est désormais incontestablement lancé. L’INTER CENTRES LGBT remercie le maire de Bègles de l’avoir permis. La fédération des CGL rappelle que ce débat ne doit pas occulter la question trans et demande de nouveau que les personnes trans déjà mariées ne se voient plus contraintes de divorcer pour obtenir leur changement d’état civil.

Pour l’INTER CENTRES LGBT,

Vu les articles 10, alinéa 4, et 11, alinéa 3, des statuts,

La Porte-parole nationale déléguée,
Nadine Lejeune-Combrault

Le Porte-parole national délégué,
David Auerbach

Plus d'informations :

INTER CENTRES LGBT : Fédération française des CGL et des militantEs qui se destinent à l’accueil des personnes LGBT (lesbiennes, gaies, bi et trans)- sur le web : [http://inter-centres-lgbt.org]

Notes :

[1] Voir notre communiqué IC/CP/04/04 du 17 mai dernier : "L’inégalité devant le mariage est une discrimination homophobe et LGBTphobe quotidienne" http://inter-centres-lgbt.org/09R/0...


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | Infos éditeur