La France Gaie et Lesbienne
Accueil du site > Documents > Le mariage gay > Les prémices du mariage gay > Les Soeurs à Bègles

Les Soeurs à Bègles

date de redaction lundi 14 juin 2004


A tous les Roméo et Roméo, à toutes les Juliette et Juliette et à tous les Roméo et Juliette de la planète.


communiqué des Soeurs de la Perpétuelle Indulgence du couvent d’Atlantique Sud - 11/4/2004

Depuis plus de 25 ans, les Sœurs de la Perpétuelle Indulgence luttent contre les virus de l’intolérance et du SIDA.

Ce communiqué nous semble à ce jour nécessaire, d’une part afin de pallier les carences dans les récits des médias qui ont relatés l’événement du mariage ; et d’autre part pour lancer un appel à la militance et à la solidarité dans ce combat pour l’égalité des droits.

Le virus de l’homophobie

En ce jour glorieux et sans précédent en France, nous étions à Bègles, non pas pour les petits fours de la cérémonie de mariage en mairie, mais plutôt contre d’autres fours que certains opposants auraient visiblement bien rallumé... Les mêmes qui lors de la création du PACS hurlèrent « les pédés au bûcher ! ».

« Détail de l’histoire », en cette veille de la commémoration historique de la réconciliation de l’Allemagne et de la France, nous avons retrouvé une vieille connaissance : la croix gammée, tatouée sur l’épaule musclée d’un skinhead vu dans la manifestation, parmi les défenseurs de l’ordre moral, le visage crispé de haine et de dégoût : il n’en a pas été chassé.

Nous avons été inondées de psaumes : « Vermines, sales pédés, pédés à SIDA, gangrène de notre société ; Regardez les : voudriez vous confier vos enfants à ces gens là ? ; Sauvons les enfants du marais ; je veux me marier avec mon chat ; un père, une mère : oui, des tantes non ! ; Mariage entre hommes aujourd’hui, inceste et pédophilie demain ? » ... autant de prières lancées vers nos rangs, sans parler des signes de coupe gorge.

« Hainez-vous les uns les autres » ?

Nous eûmes même droit au plaisir d’assister au mariage symbolique entre un pigeon et un rat, enfermés tous les deux dans la même cage, afin d’illustrer la vision aimante que ces intolérants fanatiques ont de nos amours.

Des rixes ont eu lieu sous nos yeux, très vite stoppées par les policiers mais surtout par le service d’ordre des manifestants opposants, désireux de garder une image propre.

Malgré la présence de nombreuses caméras, force est de constater que peu de média ont retranscrit véritablement la violence de l’homophobie et la haine brute.

Sans exagération de notre part, le désir de tuer était nettement visible dans les yeux de nombreux manifestants, extrémistes, intégristes.

Voilà qui doit nourrir le débat sur une loi urgente contre les propos homophobes et l’incitation à la haine que nous avons rencontrée et qui n’a trouvé aucune réaction officielle d’opposition de la part de nos gouvernants. Qui ne dit mot consent.

Militantisme :

Concernant le mariage, la bataille juridique et politique s’annonce rude et longue pour obtenir l’égalité des droits. Nous revendiquons le droit au mariage civil pour pouvoir choisir de l’utiliser ou non, comme cela est possible à tout citoyen hétérosexuel. Le PACS, même s’il est une avancée sociale, reste à nos yeux un sous droit pour des sous citoyens.

A ceux qui nous ressassent que les Lois existantes ne permettent pas, pour l’instant, d’unir des individus de même sexe, nous répondons qu’il y a peu : la peine de mort, l’interdiction de l’IVG, l’esclavagisme, étaient des normes en France, validées par des Lois, mais qui ont changées depuis...

Osons agir ENSEMBLE pour un monde dont chacun de nous rêve au fond de lui, un monde solidaire, aimant, juste, respectueux des différences et où l’on ne définira plus l’individu par ses pratiques sexuelles.

Le temps des marches pour la fierté lesbienne, gay, bi et trans est venu : qu’il soit pour vous tous un moment fort de revendications contre l’homophobie, la lesbophobie, la biphobie et la transphobie qui nous tuent depuis des siècles.

Les Sœurs de la Perpétuelle Indulgence remercient Noël Mamère pour sa démarche courageuse de faire cesser une discrimination légale et d’oser marier deux Roméo. Nous remercions également vivement tous les manifestants de nos rangs du 5 juin 2004 pour leur détermination et leur soutien, ainsi que tout ceux qui nous rejoindrons dans les combats à venir.

L’union fait la force.

Soyons fier de qui nous sommes car pas moins que les arbres et les étoiles nous avons le droit d’être ici.

LONGUE ET HEUREUSE VIE AUX PREMIERS GAYS MARIES DE FRANCE !

Avec Respect, Joie et Paix, les Mili Tantes Sœurs de la Perpétuelle Indulgence.

Plus d'informations :

Contact avec les SPI du Couvent d’Atlantique sud : sistersidarta@aol.com


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | Infos éditeur