La France Gaie et Lesbienne
Accueil du site > Actualités > Le premier mariage gay français

Le premier mariage gay français

date de redaction samedi 5 juin 2004     auteur Jean-Benoît RICHARD


Noël Mamère a célébré samedi 5 juin le premier mariage gay en France. Quelques heures après, le ministre de l’Intérieur a engagé des sanctions.


Comme promis, Noël Mamère a célébré samedi 5 juin le premier mariage homosexuel en France.

C’est à 11h12 précisément que le député-maire de Bègles a déclaré Bertrand Charpentier et Stéphane Chapin unis par les liens du mariage, après avoir recueilli leur consentement devant une foule dense, massée dans la salle des mariages de la mairie.

Les nouveaux époux et leurs témoins ont ensuite apposé leurs signatures sur le registre, et ils se sont vu remettre leur livret de famille.

Pendant ce temps, à l’extérieur, deux factions opposées manifestaient. D’un côté, ceux qui répondaient au « Collectif pour le droit des enfants », portant des banderoles disant : Mamère, la loi tu la prends par derrière, j’ai deux pères, j’ai pas de mère, merci Mamère ou encore Mamère fasciste, il n’y a que ta loi qui existe.

De l’autre, les Soeurs de la perpétuelle indulgence du Couvent Atlantique Sud (Bordeaux), des représentants d’Act-Up et une délégation du Manifeste pour l’égalité des droits, qui au contraire soutenait la cérémonie.

Les nouveaux époux sont ensuite sortis sur le perron de la mairie. Ils ont été accueillis par une pluie de riz rose. Ils ont posé longuement pour les photographes et les caméras avant de retrouver leurs invités pour faire la fête.

La réplique du gouvernement ne s’est pas fait attendre. Une heure après la cérémonie, le ministre de l’Intérieur a fait savoir qu’une procédure de sanction avait été engagée à l’encontre de Noël Mamère. « Dans le cadre de ses fonctions d’officier d’état-civil, le maire représente l’Etat, il a donc enfreint la loi et manqué à ses devoirs de maire, alors même que le Premier ministre l’avait solennellement mis en garde à l’Assemblée nationale », a expliqué Dominique de Villepin.


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | Infos éditeur