La France Gaie et Lesbienne
Accueil du site > Actualités > Paragraphe 175

Paragraphe 175

date de redaction dimanche 18 novembre 2001     auteur Jean-Benoît RICHARD


Ce poignant documentaire sorti le 15 novembre sur les écrans français présente les témoignages de cinq déportés pour homosexualité.


image 188 x 250

La déportation des homosexuels est une réalité encore peu connue. Dans le film Paragraphe 175, qui sort le 15 novembre sur les écrans français, Rob Epstein et Jeffrey Friedman, ses réalisateurs, versent au dossier le témoignage de victimes de cet alinéa du code civil allemand qui a permis aux autorités de persécuter les hommes en raison de leurs désirs, pendant près d’un siècle.

Non sans mal, Rob Epstein et Jeffrey Friedman ont réussi à convaincre cinq survivants de parler devant la caméra. Le public français sera particulièrement sensible à l’histoire de Pierre Seel. Cet alsacien avait 17 ans lorsque sa région d’origine a été séparée de la France et réincorporée dans le IIIème Reich. Il raconte comment, après avoir été arrêté, il a été incarcéré dans les camps de Schirmeck et du Struthof, et comment, en 1941, comme des milliers de malgré nous alsaciens, il a été incorporé de force dans la Wehrmacht, pour être envoyé sur le front de l’Est. Libéré par les soviétiques, il n’a été autorisé à rentrer dans sa famille qu’à la condition de ne jamais divulguer les circonstances de son arrestation.

Le cas d’Heinz Dörmer est encore plus poignant. Cet allemand est né en 1912. Après avoir été scout, il a été contraint d’adhérer au mouvement de la jeunesse hitlérienne. Mais en 1935, il en est exclu en raison de son homosexualité. Il passera presque dix années de son existence en prison ou dans des camps de concentration. Devant les caméras, ce vieux monsieur évoque aussi le vain combat qu’il a entamé en 1982 pour obtenir des réparations du gouvernement allemand.

Les deux réalisateurs de Paragraphe 175, Rob Epstein et Jeffrey Friedman, n’en sont pas à leur coup d’essai. Il y a quelques années, ils ont signé un documentaire fameux intitulé The Celluloïd Closet, qui retrace l’histoire des rôles d’homosexuels depuis 100 ans dans les films hollywoodiens. L’idée de s’intéresser à ce chapitre caché de l’histoire du IIIème Reich leur a été soufflée par Klaus Müller, historien allemand directeur du projet européen pour le Musée de l’Holocauste. « En tant qu’homosexuels et juifs, déclarent Rob Epstein et Jeffrey Friedman, nous avions évidemment des raisons personnelles d’être attirés par ce problème. Nous étions convaincus qu’il était particulièrement urgent de faire un film afin d’enregistrer les témoignages des dernières personnes encore vivantes ».

Grâce à leurs efforts, ces témoignages très émouvants constituent des pièces essentielles du dossier de la déportation des homosexuels.

Plus d'informations :

consultez le dossier consacré à la déportation des homosexuels réalisé par Yannis Delmas dans notre section documents


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | Infos éditeur